TÉLÉCHARGER CANTIQUE SUR LES AILES DE LA FOI PDF GRATUIT


Sur les Ailes de la Foi - SAF est un recueil de référence pour prier, honorer, célébrer, louer, remercier Dieu ou simplement lui dire notre amour. Page de téléchargement des Ailes de la Foi, saisis informatiquement lors de pour écouter, apprendre, modifier ou imprimer n'importe lequel de ces cantiques. Recueil: Sur les ailes de la foi. Chants. Mon Dieu, mon Père Sur les ailes de la foi #; Mon Dieu, plus près de toi Sur les ailes de la foi #; Nous t'adorons.

Nom: CANTIQUE SUR LES AILES DE LA FOI PDF GRATUIT
Format:Fichier D’archive
Version:Dernière
Licence:Libre!
Système d’exploitation: Android. iOS. MacOS. Windows XP/7/10.
Taille:53.75 Megabytes

TÉLÉCHARGER CANTIQUE SUR LES AILES DE LA FOI PDF GRATUIT

Cliquez ici pour télécharger les cantiques. Avec tables de concordances entre recueils, mots-clés, index biblique… Toutes les éditions sont à 4 voix, imprimées sur papier bible et reliées. Version pour organiste 2 vol — Editions Olivétan www. Avec index biblique et table. Officiellement remplacé en par le recueil Alléluia, mais encore utilisé dans de nombreuses paroisses. Première édition intégrale moderne du psautier huguenot.

Dieu va faire encore. IMC Assemblée. Que ma bouche chant ta louange. IMC Chorale Enfants. L'heure vient, elle est déjà là. Soeur Lyse. Notre joie ne finira plus. Officiellement remplacé en par le recueil Alléluia, mais encore utilisé dans de nombreuses paroisses. Ensemble Le Psautier français Première édition intégrale moderne du psautier huguenot. Ces recueils mettent à disposition des Églises presque cantiques et chants modernes.

Venez Chantons. Flag as inappropriate. Signature: dbdc81cc9ddf48b2fcfaa.

Facebook Twitter YouTube. We use cookies and other technologies on this website to enhance your user experience. By clicking any link on this page you are giving your consent to our Privacy Policy and Cookies Policy.

Dans le sang qui purifie, De tout péché lave-moi! De tout péché lave-moi! Par ton amour, ô bon Père, Par le sang versé pour moi, Par l'Esprit qui seul opère, Dieu trois fois saint!

Dieu trois fois saint! Demain peut-être, je te croirai, Et pour mon maître je te prendrai. Ainsi, quand Dieu invite, l'âme répond: Attends! Demain peut-être, plus de pardon! Dieu t'offre, dans sa grâce, le bonheur des élus; Avant que l'heure passe, viens à Jésus!

Demain peut-être, du châtiment Tu vas connaître L'affreux tourment. Jésus t'appelle, il t'aime, il est le seul chemin; Viens, c'est l'instant suprême! Pourquoi demain? Si vous saviez quel Sauveur je possède!

Ruben Saillens BiblicalStudies org uk

Il est l'ami le plus tendre de tous; Pour moi devant le Père il intercède: Oh! Réf: Mon Sauveur vous aime: Ah! Si vous saviez la paix douce et profonde Que le Sauveur en mon âme apporta!

Pour cette paix, que peut donner le monde? Elle jaillit pour vous de Golgotha. Si vous saviez quelle douce espérance Le Dieu de paix fait rayonner des cieux!

Quand vous saurez combien Jésus vous aime, Quand vous saurez combien son joug est doux, Ne gardez pas ce trésor pour vous-même, Mais avec moi dites autour de vous: Réf: Mon Sauveur vous aime: Ah! Sankey Merci à Cyber-hymnal Psaumes et Cantiques1 sur 1. Tel que je suis, sans rien à moi Sinon ton sang versé pour moi, Et ta voix qui m'appelle à toi, Agneau de Dieu, je viens, je viens! Tel que je suis, bien vacillant, En proie de doute à chaque instant, Lutte au dehors, crainte au dedans, Agneau de Dieu, je viens, je viens!

Agneau de Dieu, je viens, je viens! Tel que je suis, Ton grand amour A tout pardonné sans retour. Je veux être à toi dès ce jour; Agneau de Dieu, je viens, je viens!

Pour toi Je fus livré, Méprisé, maltraité, Battu, meurtri, blessé, Pour ton iniquité. Pour toi je fus brisé, D'épines couronné, De tous abandonné, Frappé pour ton péché. Agneau de Dieu, Messager de la grâce, Oh! Agneau de Dieu, Messager de la grâce, Je me confie et je crois ; Ton pardon, je le reçois! Prends-moi tel que je suis, sans vertu sans appui, Tel que je suis, Tel que je suis, ô mon céleste Frère. Prends-moi tel que je suis, sans vertu sans appui, Tel que je suis, Tel que je suis, lave mon âme impure!

O mon divin Libérateur, Je n'ai que ma faiblesse. Prends-moi tel que je suis, sans vertu sans appui, Tel que je suis, Tel que je suis, subviens à ma détresse! Prends-moi faible et pêcheur, sans vertu ni vigueur O mon Sauveur, rends-moi vainqueur Et tel que je dois être! Redites-moi l'histoire quand le monde trompeur, Me vend sa vaine gloire au prix de mon bonheur. Et quand loin de la terre, je prendrai mon essor, En fermant les paupières, que je l'entende encore!

Redites-moi l'histoire Redites-moi l'histoire Redites-moi l'histoire de l'amour de Jésus. Redites-moi l'histoire de la crèche à la Croix. Éveillez ma mémoire, oublieuse parfois.

Cette histoire si belle, dites-la simplement, Elle est toujours nouvelle, répétez-la souvent. Redites-moi l'histoire de mon Divin Sauveur, C'est Lui dont la victoire affranchit le pécheur.

Ce glorieux message, oh! Redites le moi, Lorsque je perds courage, lorsque faiblit ma foi. Comme un soleil rayonne Ta grâce sur mes jours; Elle est ma gloire et ma couronne, Elle est mon seul secours! Seigneur que la terre entière S'éveille à ta grande voix, Et se lève à la lumière Qui rayonne de ta croix! Qui rayonne de ta croix! Ton Sang lave notre crime Et dissipe nos remords ; En mourant, sainte victime, Tu fais renaître les morts.

Tu fais renaître les morts. Arrache à l'enfer sa proie, Tout-puissant Ressuscité! Sème à pleines mains la joie Sur ce monde dévasté, Sur ce monde dévasté. Que la source soit tarie De vos pleurs, vous qui pleurez, Par l'espoir de la patrie Où bientôt vous entrerez! Où bientôt vous entrerez! Erreur, péché, nuit mortelle, Fuyez dans le noir passé! Pour moi la vie éternelle, Par Jésus a commencé, Par Jésus a commencé. Parais, Etoile du matin, Et répands tes flammes. Mais que donner ce Dieu qui se donne?

Tous nos prsents de souillure entachs, a quitte en prenant nos pchs? Quq valent-ils auprs de la couronne - Qu'il Ce bon Sauveur ne veut pas d'autre olfrande -- Qu'un c,cur coutrit, pleinletdtanrour de foi. Dans son tombeau, le l:ils de Dieu s'veill La terre tremble et le 5pulcre s'ouvl'e, Ses profondeurs s'emplissent de clart -S'lve aux Cieux le Christ ressuscit.

Il avait dit quand Jsus expira : Du. O Serviteurs de In noble victime Unissons-nous ces chants glorieux! Il est vivant pour nous ouvrir les cieux. Jsus est mort pour laver notre crime, par Ds aujourd'hui. Du Nous partageons ef la-honte et la gloire R. Toutes mes fau-tes sont sur Toi; lu les por-tes pour moi I I Et les coups dont tu fus meur-tri A jamais m'ont gu -ri.

Il t'ofire a - vec lui dans le ciel Un bon-heur - ter - nel. Ta croix do - mi-ne Les temps, les peuples, les lieux ; du Saint Li-vre Les pro-ph - tes ont chan -t bri - s par la souf -f ran-ce, Je d - fail - le quel-que-fois,. Psalmodie nrorave. Ma couronne de roi, Toutes ces meurtrissures, Comprends-le.

Prends mon corps et mon me Pour prix de ta douleur. Oui, mon me ravie, Dsormais ne veut plus Que vivre de ta vie, A ta gloire, Jsus! Au Sauveur tout-Puissant! Sounrise sa loi pure, Tu rnettras sous tes pieds, Tes pchs, ta sottillure,. Seigneur, dans ma souffrance' Se clrunte aussi sur 1, Seigncur, datrs. C'est dans les blas d'un Prc Que je rne suis jet ; En sa grcc j'espre,. Laisse aux errlants du monde Les soucis ct les pleurs ; Dieu, sur qui je llle fonde, A connu rnes langueurs.

I recueille lltcs larntes, Il veut les adoucil' ; A toutcs llles alarmes II d:ri. Sois non bietr, mon partage; Mon espoir est en toi. D; - vin Sau-uetrr. Iusqu' la fiu, Jsus, llla confiallce Seri toujours d:tns le sang de ta cloix ; Scellc eri tngn c Eul'cette fertnc assuratlce' Et que toujours aussi j'obisse ta voix! Je veux ici dresser ma tente : Prs de la croix je veux m'asseoir Je veux y vivre dans I'attente, y prier jusqu'au soir.

O mon Sauvcur, ne pernrets pas Qu'en aucun bien je me confie, Sauf dans le san. Vit-on jamais amour si grand S'unir douleur plus extrme, Et l'pine, au front d'un mourant, Resplendir cornme un diadme? Je voudrais t'apporter, Seigneur, Tout I'univers en humble offra. O Saint-Esprit! Descends, descends Sur cette assernble en prire ; En nos curs faiblcs, languissants, Rpands ta force ct ta lumire.

I d,r'oile-nous Nos interdits et nos idoles; Esprit du Dieu saint et jaloux, Con. On em - ole : Le Dieu Sauvcur cn croix. On le frappe, on I'ou-tra ti - nie!

Pourquoi tu des-cerl-dis. Les ttrurntents, Ies bles-su-res, Lcs. Sur tu tte sacre, f 'pines coulonue, Tu portas nle confusion. IIon nr e et tout mon tre A toi seul doivent tre: C'cst le droit lue tu t'es acquis. Et le f ront cou-ron - n 4' - ni lieu, Lorsque pour nous, a-mour' rm-men creux. Il fal - lait gu el- le f t la - v gneau Pou-vait seul ou - vrir, au cou - pa. O Christ! Mor-tels, vou - lez 2. Quelle est I'an-cre 3. De mon es - prit 4.

Présentation :

J 1'1 Do. Dans la peine et la souf -fran - c. Qui sou - tient ma sort Quel est cet A mi fi - d - le Qui sans cesse sa. Vgn tr - sor, ma r - com-pen-se? Ma sain - te - t, ma jur -'ti - ce Qui sou - tient ma con --f; - an - ce? Qui sans cesse Lui m'appel - le? Ob-scur et pauvre au mon-de pr-sen - t, Nous le voyons sans 2. Mon Dieu, mon Dieu! L'amour est la grandeur suprme, L'amour est la gloire du ciel, L'anrour est le vrai ciiadme Du Trs-Haut et d'Emmanuel.

Loin de moi, vision grossire De grandeur et de dignite! Cotnme au ciel, il n'est sur la terre Rien de grand que la charit!

Amour cleste, je t'adore! Mon esprit a vu ta grandeur ; Il te connat. Il a vid I'amer calice Ich. Que nos crimes avaicnt remPli ; l,'nrour embrassc la justice; I sornrais, tottt est accompli. Ccttc par'ole, c'est l icu tnme Qui It dit I'humanit!

Bntcndez-vous cc cli suPrme De soulrancc et de libert? Pourquoi gt3nrir, tttc oppl'cssirc? Ilcgardc Jsus expirant, ]u' lui s'lve ta pensic : l'est toi qu'il petlsc crl ttroulatrt. Poutquoi trentblcr sous Ie totrtrcruc Et les clairs du Sinai? Sois dans I'al - l -gres-s, que ,a do - re, Le Prin -ce de paix ; Il est ma vic-toi - rc,.

Ia pier tombeau vain-cu. D,, triomphe de la vie, - Mourir et natre avec Toi! Allluia - R. Le sceau ni les sol-dots. Jesus, nlon fr-re, Ne te retiendront pas, 3. Tu bri - ses sans ef - tort Jclsus, mon f r-re, Les por-tes de la mort,. Dans le morne et froid tom-beau Des-cend le Prin - ce de vi - e ; C'en est fait : Il est vain - cu! Scel-lez ces pier-res fu - n-bres. TT tt La mort triomphe, as - sou vi-e. L'a - ve - nir est aux t n-bres! La tornllc la plus noire Se transfornlc ell sillon.

Pareil au grain cle bl, Par sa mort centupl, Le coeur portc clu fruit, S'il nreurt, s'il est dtruit. Al-l-lui - a! O lVlort. Ou i, bientt nous en-tre-rons Au ciel o Dieu mme ha-bi - te! J - sus. Qu'Il mourut pour nous' ryon tour [frre. Souffrir pour Lui sur la teme t tr t sachons notre.

Il est aussi dans notre me Il va revenir bientt; Ah! Le Sau-veur est rs - Sus-ci -t! A-mes endeuit, ne pleu -tcz pas! Oui, gloire Toi, mon Redempteur! J-sus tri - om-phe de latom Il fait ray - oll - ner I'es - p-ran Pour t'a - do - rer au ciel s'u-nis '. De - vant le R-demp -, teur. Chrbe rg - re D'un iour pur et nou veau. En souf-fran - c Et con - so - le mon cceur ; Que it oe.

Son cu r cst le refuge, Il m'aime, il m'est propice, je fuis I'ennemi. Et je puis tout par Lui. Oui, malgr Ia temPte,. Isus, qui je suis, 'foujours sous sa houlette, Gardera sa brebis. Duss-je pour mon llattre Perdre tout ici-bas. Avec Jsus la victoire, Et ie le contempleraiFece face dans sa gloire ; l'exalterai sa bont jrrqu.

Christ ne m laissera pas Mon corps mme a I'assurance D'tre lon corps glorieux Semblable, un iur, dans les cieux. Et ceint de ma- ies - t, Il entre aux lieux Oh I sui peut con - cc - voir Q. Tu rgncs, Jdsus, d:rns la toute-puissance. Sur le rnonde vaincu ton scepttc st souvcrain. L'empire est dans ta nrain ; bfs Et tu renlplis les cicrux dc ta nlagnificcnce. Iln Toi, F-ils du Trs-Haut, rsidc notrc vie, On lle voit point encor ce qu'un jour nous serons; llais quand nous te verrons, bis Tu nous rcr'tiras d'une gloirc inlinie.

Tounrons donc nos pcnsers vcl's la sai nte demeure. Istrs est assis la droite cle Dieu, Traversons cc bas lieu, bis Pleins du vivant espoir d'une cit meilleure. Ie, ,ha-que jour, i - ci - bas - ro 2. Que -E ta sain-te Pa - ter-nel - le lu - rni - re, Que ta vi - t'e slllendcur 3. Etends sur nous ton ai. De vice et de souffrance! Levons, levons nos ttes! Il vient, Il vient! Ce cri : n Voici, voici I'Epoux!

Ma pauvre - me Gplfrf. Sau-veur, quand tten - vo - le - fs - tu? Le iour suprme arrive! Sei-gneur, de ton pro-chain re - tour? Ver - ront l' - clat de sa beau - t. A - pai - ser tou - tes nos dou - leurs. I I vient! Du ciel notre Patrie Il notts apporte les trsors ; I 'un mot, ce Prince de la vie Va t'entlre la vie nos ntorts.

Il vient, il vient, courage, frres! Htons ce beau jour cle nos vux' Et, d I ivrs de nos misres, firenons notre essor vers les cieux! Suscite donc des moissonnetlrs. Que ton Esprit sur euK descende Bnis, Dieu, tes serviteurs.

Revts de force leur faiblesse, Et ceins leurs reins de vrit. Remplis leur cur de charit. Qu'cn tout pays ton ceil les suive A gis par eux, et qu' leur voix. Hte ce j our, notre Pre, Cet heureux jour qui doit venir Otl devattt toi, sur notre terre, Tous les genoux devront flchir.

Te-nons nog lam-pes pr - tes, Chrtiens, pr- pa ro ns-nous Pour 2. Voi - ci J - sus Lui - m - me, Purs-sant, vic,-tc to rr - eux! I'heure o les trom - pet - tes An - non - ce - ront l'E-poux. IIte, Jisus, I'heure de la victoire! Ds l'ternit, Dieu voulut Donner son Fils au monde. Toute chair verra son salut : Par toi, qu'elle y rponde! Es-prit de coo-So -la - tiEt, de ta force ar - mant nos plai - de.

Pour le p - cheur, humble et coolar - mes,. Qui 3. Viens no - tre se-cours, oh! Ivlais I'Eglise est Toi, ta tes bien-faits et tes gra-tu - i-tes Dans la maison de deuil, au. Sans se las -ser, Ea dou - C voix C-on - sole ou ch - ti - c ;. Con -. Et iout bas nout chan-te par-fois L Pa- trl - cl.

Esprit de lurnire et de paix, Ah t que ds cette heure, Nos curs deviennent iamais. Es - prit saint, Es- prit d'aSaint - Es - prit de la pro-mes - se , Qui nous scel - las de torr For - fil-Dous pour le sf - vi - ce De no - tre di - vin SauEs - prit de vie et de gloi - re, Con-duis-nous de jour en.

Et d'e tes di - vi - ns fammes Em- bra - se - nous en ce jour. F-sprit de grce et de Paix, Rpands en nous une vle Qui ne tarisse iamais. Fraches roses, etc'. La Pa-ro-le du Sei-gnetrr F.

C'est un flam-beau dans la main, De sa splendeur vive et pu - I, 3.

Lorsqu'un voi ten - dre Ces mots :,,Vienset crois! Que toute me hu -rll - D pon - de. Tu dis - si - pes I'om - bre, D'un ray - on vainqueur. La loi, la ir. En bri - sant sa cha - D, Le bonheur sans fin! A - rrour qui nous fait foule im - men -se Mou-frt de faim. Vois, ton peu - ple se chair meur-tri - , C'est de ton sang Q. PuLs, leur tour, Ils portrent d'autreq - Ton gland amour O Parole fconde - Q. Ve - nez tous y trou - ver la.

Tandir que dans le ciel' l. Tandis que dans Ie ciel tu prpares la place Que les tiens avec Toi vont occuper un jour, Nous voulons clbrer ta justice et ta grce, Ton amour, Sauveur, ton ineffable amour' 2. Oui, Seigneur, nous venons en ta sainte prsence Goter en cet instant les dlices du ciel; nous sentons ton absence Et pourtant -attendantici-bas, le jour du repos ternel.

Iin attendant, Seigneur, nous prenons sur la terre Le festin que pour nous prpara to9 amour. Et nous y- proclarnons ta grce salutaire, Tes souffiances, ta mort, et ton prochain retour.

Recueils de chant

Quel est le glaive deux tranchants Dont les coups sont as - sez puisQuel est le vent im - p - tu - ux Qui mu - git et des-cend des. C't'st la Parole du Scigncul'. Sainte pilpole. Dans les cornbnts sois rila ddfense, I :rns les darrgers nla d 'livronce, Et que par toi jc sois vainqueur, Sa i nte Parole du Seigneur! Ta Parole est un chur puisEant 5. Ta Parore est u. Mille voix sont unies. Par elle, un cleste aliment Renouvelle Inon tre : Manne divine, pur frolnent, Chair et sang de motr Malre! Tu r- u-tlisdar,s trrnEtre a-dodou-ceur ; Sois mon rempart, Irl for - ce, rna vicmur- ma lole tore eE et ma rou'ccur mour, rna f-corttcours, mon gui'de, mon Sau-veur ; Sois motl tr - sof, ma frn, rlt I.

O tu leur as promis une gloire ternelle, Daigne, tandis qu'ils sont genoux devant toi, Les baptiser d'amour, d'esprance et de foi. Que leurs faibres mains s'unissent dans Ia tienne, Que dans tous leurs conrbats ta grce les soutienne, Et, qu' travers les bons, conlme les mauvais jours, Ce soit de ton regard qu'ils vivent pour toujours. Ac - cueil -lis. Ia main, Pour ne mar - cher ton Fils. Viens notre aide en Toi ; Ha - bite en nos. L'en-fer r - cu - le de - vant el - te, l-a El - le n'est ja-mais plus I - con-de, Qu'au Elle est le pha - re d'oit ray ' OD - Il t-A un peu plus dottx.

C-et - te f - Gr ne au Gl-vai - fr sein des per - s - cu - ti - ons, C-ar Ce-lui gui lui don - n l' - tre, Ogrce, di-vi - D Iu-mi-fr gr - ce iur I'hu - rr1 - lti -tl. Dou - veau du Saint Es - prlt. Mon frre, Ia race immortelle Ne veux-tu pas appartenir? En vain, loin dr Di. Sur toi I'Esprit met son empreinte, Et cette onction te fait ror Nouveau fils de la race sainte,. Clbrent ton rgne ternel ; Et le rcit de tes louanges Remplit les demeures du ciel. Qu'en ta paix il t'offre sans cesse Le saint hommage de sa foi I Emmanuel!

Nous contemplons ta charit, Ta mort sanglante et ta victoire Pour nous, ton peuple rachet. Lavs dans ton sang prcieux, Nous rappelons ton sacrifice, Qui nous ouvrit I'accs des cieux. En a - vsDt! En -vDt! Que ton dra-peau ffotte prie et crois!

Du sersouf-fre, OD' Si croix, la Sous croix, 2. Sous la 3. I-ci -bas, I - ci -bas Si - ofl, veil - le sur tes pas! A ton Matre, en le sui-vant, Que pent bra - ve la ra - ge! Ses plai - sirs ;; dua-r- rent pS, '. Soient ton unique devise Qu.